Général de Brigade DESCHARMES

Casque du Général de Cavalerie Augustin Marie Léon DESCHARMES.

( 1834 – 1916 ).

Il a été nommé Général de Brigade en 1891. Il a exercé les commandements suivants : Commandant de la 2ème brigade de cuirassiers, puis Membre du Comité technique de la Cavalerie et Membre du Comité technique d’Etat-Major. Il a été placé dans la section de réserve en 1896.

Il était Commandeur de la Légion d’Honneur.

Ce casque correspond à celui porté par un Général de Brigade de Cuirassiers. Il est du modèle des officiers du type 1872, modifié en 1874. La bombe en métal est nickelée. Le bandeau est en cuivre doré estampé d’une grenade enflammée ceinte de feuilles de laurier. Ce bandeau est décoré de deux étoiles en métal argenté posées de chaque côté de la bombe, diamètre des étoiles 20 mm. La bombe est surmontée d’un cimier en cuivre doré composé de deux ailerons, d’un masque et d’un recouvrement. Le casque possède une crinière de crins teintés en noir, montée sur une semelle en fort cuir de vache nourri, dans lesquels le crin est assemblé par des fils de laiton étamé avec une pièce en basane collée à la colle forte sur l’assemblage. L’espace resté vide entre les deux rangées de crin est rempli par une tresse qui part du sommet et suit la courbe de cimier jusqu’à sa jonction avec la bombe. Longueur de la crinière 70 cm. A l’avant du cimier, on trouve un ornement composé d’une douille estampée de feuilles d’eau en relief et d’une lentille formée de deux coquilles estampées. cet ornement supporte une houppette rouge de touffe de crins, hauteur 4,5 cm. On trouve également sur la partie verticale avant du cimier l’attribut d’État-major. Cet attribut confirme l’appartenance de cet officier général au Comité Technique d’État-major en même temps qu’au Comité Technique de la Cavalerie. Sur le côté gauche de la bombe, un porte-plumet en cuivre estampé, formant douille à section carrée, est fixé obliquement et gravé de feuillages. Le plumet présent sur le casque peut s’expliquer par le fait que ce général appartenait au Comité Technique d’Etat-Major. Le Général DESCHARMES a dû porter un plumet de couleur bleu ciel lorsqu’il commandait sa brigade de cuirassiers. La garniture intérieure du casque est en cuir verni noir doré au fer sur les bords extérieurs, taillée à sept dents de loup garnies chacune d’un œillet métallique. Il était également titulaire des décorations suivantes : Médaille Commémorative d’Italie, Médaille Commémorative de la Guerre de 1870-1871, Médaille Coloniale avec agrafe “ALGERIE”. Le port d’un tel casque a été abrogé en 1892, mais il pouvait encore être porté jusqu’à la confirmation en 1910 de la suppression des casques spécifiques de généraux de cuirassiers. A partir de cette date, tous les généraux de cavalerie portaient le casque d’officier de dragons avec deux ou trois étoiles