Général d’Armée BOICHUT

Photographie du Général de Corps d’Armée Edmond Just Victor BOICHUT.

( 1864 – 1941 ).

Il a été nommé Général de Brigade en 1915, puis Général de Division en 1917, puis Général de Corps d’Armée en 1923, puis Général d’Armée en 1926, puis Général d’Armée maintenu exceptionnellement en activité au-delà de la limite d’âge en 1926, puis Général d’Armée maintenu en activité sans limite d’âge en 1929. Il a exercé les commandements suivants : Commandant de l’Artillerie du 32ème corps d’armée, puis Commandant de l’Artillerie de la région fortifiée de Verdun, puis Commandant de l’Artillerie de la région fortifiée de Belfort, puis Commandant du 34ème corps d’armée, puis Chef d’état-major du camp retranché de Paris et des armées de Paris, puis Commandant de la 163ème division d’infanterie, puis Commandant de la 12ème division d’infanterie, puis Commandant de la 2ème région (Amiens), puis Commandant du 19ème corps d’armée (Algérie), puis Commandant supérieur des troupes au Maroc, puis Membre du Conseil Supérieur de la Guerre, puis Gouverneur militaire de Strasbourg.

Il était Grand-Croix de la Légion d’Honneur.

La photographie le montre en tenue de service modèle 1921 avec képi brodé à double rangée de broderies et soutache argentée au-dessus de Commandement Supérieur. Il porte la tunique bleu horizon avec la double rangée de broderies au col et les quatre étoiles de couleur or aux bas des manches. Il porte les épaulettes à franges souples et quatre étoiles de couleur or sur les plateaux supérieurs. Il porte le ceinturon porte-épée de couleur bleu horizon et or avec l’épée à dragonne avec quatre étoiles. On peut détailler ses décorations : Commandeur de la Légion d’Honneur, Croix de Guerre 1914-1918, Croix de Guerre des TOE, Médaille Coloniale, Grand Officier du Ouissam Alaouite du Maroc, Grand Officier du Nicham Iftikar de Tunisie, Commandeur de l’Ordre Royal de Léopold de Belgique, Croix de Guerre Italienne, Chevalier de l’Etoile de Karageorge de Serbie, Croix de Guerre Belge. Il est au centre de la photographie et commande le 19ème Corps d’Armée. Il a à sa droite le Général BENOIT, Commandant le Génie, ou le Général BROUSSAUD, Commandant l’Artillerie