Général d’Armée BUHRER

Général d’Armée BUHRER

Ceinture du Général de Corps d’Armée des Troupes Coloniales Jules Antoine BUHRER.

( 1879 – 1965 ).

Il a été nommé Général de Brigade en 1931, puis Général de Division en 1934, avec rang de commandant de Corps d’Armée en 1936, et rang de commandant d’Armée en 1938. Il a exercé les commandements suivants : Membre du Comité consultatif de défense des colonies, puis Commandant de la 2ème brigade des troupes du groupe de l’Afrique Occidentale Française, puis Directeur des Troupes coloniales au Ministère de la Guerre, puis Commandant supérieur des troupes du groupe de l’Indochine, puis Inspecteur général des Troupes coloniales et président du Comité consultatif de défense des colonies, puis Membre du Conseil Supérieur de la Guerre, puis Chef d’état-major général des Colonies (au Ministère des Colonies), puis Inspecteur des formations coloniales à l’intérieur (commandant supérieur des dépôts coloniaux dans la métropole et camps). Il a été placé dans la section de réserve en 1941.

Il était Grand Officier de la Légion d’Honneur.

La photographie présente sa ceinture de grande tenue modèle 1931. Elle est de couleur rouge et or sans étoile sur les glands d’extrémités. Il était titulaire des décorations suivantes : Commandeur de la Légion d’Honneur, Croix de Guerre 14-18 avec une palme, Médaille Coloniale avec agrafes “MADAGASCAR” “MAROC”, Médaille Commémorative de la Grande Guerre, Médaille Interalliée de la Victoire, Officier de l’Instruction Publique, Grand-Croix de l’Ordre Royal du Cambodge (Plaque et Grand Cordon), Grand Officier du Dragon d’Annam (Plaque et Croix d’Officier), Commandeur du Ouissam Alaouite du Maroc, Commandeur de l’Etoile Noire du Bénin, Commandeur du Nicham Iftikar de Tunisie, Mérite Militaire du Cambodge