Général d’Armée JUIN

Général d’Armée JUIN

Fanion du Maréchal Alphonse Pierre JUIN.

( 1888 – 1967 ).

Il a été nommé Général de Brigade en 1938, puis Général de Division en 1941, puis Général de Corps d’Armée en 1941, puis Général d’Armée en 1942, puis Général d’Armée maintenu en activité au-delà de la limite d’âge en 1949, puis Maréchal de France en 1952. Il a exercé les fonctions suivantes : Chef d’état-major du général Noguès membre du Conseil Supérieur de la Guerre, puis Chef d’état-major du théâtre d’opérations d’Afrique du Nord, puis Commandant de la 15ème division d’infanterie motorisée, puis en captivité puis libéré sur demande du maréchal Pétain, puis Adjoint au commandant supérieur des troupes du Maroc, puis Commandant supérieur des troupes du Maroc, puis Délégué général du Gouvernement en Afrique française puis Commandant en chef des Forces terrestres, aériennes, ainsi que des éléments maritimes de défense du littoral de l’Afrique du Nord, puis Commandant en chef du détachement d’armée français en Tunisie, puis Résident général de France en Tunisie, puis Commandant en chef des Forces terrestres d’Afrique Française du Nord et d’Afrique Occidentale Française, puis Commandant du corps expéditionnaire français en Italie, puis Chef d’état-major général de la Défense Nationale, puis Commissaire résident général de la République Française au Maroc, puis Membre du Conseil Supérieur de la Guerre, puis Commandant en chef désigné en Afrique du Nord, puis Inspecteur général des Forces armées, puis Commandant en chef des Forces terrestres alliées (O.T.A.N.) en Europe Centrale (CINCLANDCENT), puis Vice-président du Conseil Supérieur des Forces armées et président du Comité des Chefs d’états-majors généraux des Forces Armées, puis Chef d’état-major combiné des Forces armées, puis Commandant en chef des forces alliées (O.T.A.N.) en Europe Centrale (CINCENT), puis Conseiller permanent du Gouvernement et membre du Conseil Supérieur de la Défense Nationale. Il a été admis en retraite en 1962.

Il était Grand-Croix de la Légion d’Honneur.

La photographie présente son fanion de Maréchal de France avec une réduction du fanion de commandement tricolore comportant les bâtons croisés au centre et les sept étoiles de Maréchal de France sur la plus grande partie du fanion. Il était titulaire des décorations suivantes : Grand-Croix de la Légion d’Honneur, Médaille Militaire, Croix de Guerre 14-18 avec 1 palme et 3 étoiles, Croix de Guerre 39-45 avec 5 palmes, Croix de Guerre des T.O.E. avec 2 palmes, Médaille Interalliée de la Victoire, Médaille Commémorative de la Grande Guerre, Médaille Coloniale avec agrafes “MAROC” “TUNISIE”, Chevalier Grand-Croix de l’Ordre du Bain de Grande-Bretagne, Grand-Croix de l’Ordre Royal de Léopold de Belgique, Grand-Croix du Ouissam Alaouite du Maroc, Chief Commander of Legion of Merit des Etats-Unis, Distinguished Service Medal des Etats-Unis, Croix de Guerre Belge 40 avec 1 palme, Médaille du Mérite Militaire du Maroc